mercredi 23 juillet 2014

Critique de la nouvelle comédie sentimentale de Michael Bay: Transformers: L'âge de l'extinction (par Alexandre Crozet)



CRITIQUE DE TRANSFORMERS: AGE OF EXTINCTION 

PAR ALEXANDRE CROZET





Ce film est bien ce à quoi je m'attendais, à savoir un gros film de bourrin.
La 3D est plutôt de bonne qualité, la photographie est belle (on a le droit à de très beaux plans en contre jour assez esthétique) et le film est dynamique. Mais ce n'en est pas moins un véritable viole ophtalmologique! C'est trop long (le film dure environ 2h45),  il y a trop d'explosions, trop d'effets spéciaux, bref c'est juste trop pour être appréciable. Michael Bay, comme d'habitude, bombarde le spectateurs d'effets visuels explosifs (qui sont bien réalisés techniquement, mais là n'est pas la question) c'est absolument saoulant surtout sur un film aussi long. Il porte énormément d'importance au dynamisme de ses plans, c'est primordial, mais il faut savoir poser un peu l'histoire pour laisser souffler le spectateur, et ce n'est absolument pas ce que fait Michael Bay dans son film. Néanmoins le film présente une scène d'action mettant en scène des hommes qui se bâtent sur un immeuble et qui est très bien faite et très prenante ainsi qu'une scène où les personnages évoluent sur des câbles tendus entre un immeuble et un vaisseau spatial à une hauteur vertigineuse qui est assez prenante également (même si on en connait d'avance l'issu tellement le dénouement des scènes est attendu). L'humour qui parsème le film est aussi lourd que les scènes d'action et fait à peine sourire. Le jeu d'acteur est médiocre. Et quant au scénario...Euh, quel scénario?

Pour résumer, ce film est un enchainement de 2h45 d'explosions. Michael Bay dispose d'un très gros budget, d'une équipe technique qui maitrise son sujet, mais il gaspille tout en voulant en faire trop et en oubliant que c'est fondamental d'avoir un scénario pour faire un bon film.  Malgré tout, il y a de forte chance pour que ce film soit un succès et rapporte beaucoup d'argent. Si il y a bien un point ou Michael Bay a toujours été très fort, c'est pour réussir à rapporter beaucoup d'argent en ayant un gros succès en salle, et ce malgré des critiques désastreuse. C'est dans le dynamisme, l'avalanche d'effets spéciaux et la démesure que Bay sait attirer les foules.
                                                               Alexandre Crozet